< Retour aux actualités

NCI/HCI, la révolution

Dix ans après sa toute première sortie, le temps est venu de relancer cette inspection bien connue. Mais avant d’entrer dans la substance de ce nouveau lot, il pourrait être utile de rappeler l’objectif initial de l’inspection NCI/HCI. Le but de la détection NCI/HCI qui signifie l’Inspection Col ou Caméra Jable est de détecter tout défaut possible situé dans ces deux surfaces spécifiques. Mais l’imagerie d’un défaut et la suppression des ombres générées par le verre lui-même sont extrêmement difficiles sur des machines en ligne. Ceci est encore plus difficile lorsque le diamètre est petit (dans le col d’un récipient par exemple) ou lorsque la forme de l’article produit des surfaces sombres (poussoirs). L’objectif du NCI/HCI est d’éliminer toutes ces ombres en utilisant des caméras à balayage linéaire lors de la rotation du récipient dans une machine carrousel.

Les principales évolutions matérielles sont le passage aux caméras hautes performances maison, l’électronique avancée Tiama (carte Calia 3 CXP intégrée dans l’ordinateur principal du bâti) et un éclairage LED puissant et net. Toutes ces améliorations matérielles permettent au logiciel d’intégrer toutes les dernières évolutions des machines Tiama. Par conséquent, l’inspection NCI/HCI est basée sur le logiciel MCAL4 éprouvé, qui bénéficie de toute son expérience et de puissants algorithmes de recherche et d’identification de la moindre déficience.

Ce texte est la traduction de l’extrait d’un article publié dans un magazine spécialisé dans le verre. Pour lire l’article en entier, cliquez ici.